IFRIA Bourgogne Franche-Comté IFRIA Réseau

Partenariat entre l'Afpa et l'IFRIA

Fil info du 02/05/2018 www.afpa.fr

 

L’Afpa forme des conducteurs de ligne pour Jacquet 2000

Retour sur le montage d’une formation sur-mesure en réponse à des difficultés de recrutement de personnels qualifiés

 

En novembre 2017, l’agence Manpower de Clamecy reçoit une demande de l’entreprise Jacquet 2000, confrontée à des difficultés de recrutement d’une main d’œuvre qualifiée en conduite de ligne sur machines automatisée dans le secteur agroalimentaire. Mme Deschizeaux, responsable formation chez Manpower contacte l'Afpa Entreprises pour l’étude de faisabilité d’une action de formation permettant de répondre à cette demande.

La formation, d’une durée de deux mois, doit s’inscrire dans le cadre de contrats de professionnalisation de 12 mois. Elle doit permettre aux stagiaires d’acquérir les compétences d’un conducteur de ligne ou de machines automatisées et celles nécessaires au travail dans l’industrie agroalimentaire. Elle soit aussi permettre de passer une habilitation électrique BS BE, et de passer une certification.

 

Une réponse partenariale sur mesure

Philippe Debard, responsable d’affaires à l'Afpa Entreprises Bourgogne-Franche-Comté, nous explique comment il est parvenu à construire une réponse totalement sur mesure, dans un cadre partenarial associant deux organismes de formation, l’Afpa et l'Ifria, et deux agences de travail temporaire, en respectant les délais contraints de la demande.


"Pour des raisons purement géographiques, le centre Afpa de Migennes, dans l’Yonne, est rapidement identifié comme le lieu où doit se dérouler la formation. Il apparaissait difficile de déplacer le groupe vers un autre centre Afpa de la région. Un vrai challenge, toutefois, car le centre ne dispose ni d’un plateau technique ni de formateurs en production industrielle. Il n’a pas de machine automatisée, ni de compétences en agroalimentaire. Bref, il y avait tout à faire !"


« La question des contenus techniques en conduite de ligne a été résolue grâce aux nombreux référentiels développés par l’Ingénierie de l’Afpa. Celui du Titre Professionnel CIMA (Conducteur/trice d’Installations et de Machines Automatisées) correspondait tout à fait aux besoins de Jacquet 2000. Le programme a été adapté au contexte de l’alternance et de l’entreprise Jacquet 2000, ce qui m’a permis d’ajuster les durées de chacun des modules proposés. Et l’habilitation électrique demandée a été intégrée au premier module".


« Pour la partie agroalimentaire, je me suis tourné vers l’Ifria, un partenaire avec lequel nous avons l’habitude de travailler. Ils ont pu proposer un module de deux semaines qui aborde les questions de QHE et des technologies propres au secteur.
Pour les questions de matériel, le département ingénierie de l’Afpa a aussi constitué une ressource importante. Ils ont pu me fournir un descriptif détaillé du matériel nécessaire à la mise en place d’un plateau technique de formation homologable pour la certification. La solution a été trouvée dans la location de machines pour la durée de l’action. Ce matériel a été installé dans un atelier du centre de Migennes, disponible aux dates prévues pour la formation et adapté aux contraintes de l’agroalimentaire. Nous avons ainsi pu mettre à disposition des stagiaires un équipement moderne, tout à fait conforme à ce qu’ils rencontrent sur leur lieu de travail et en adéquation avec ce qui est demandé pour la certification". 

« Restait la question du formateur. Nous avons recruté une personne en CDD sur la base du profil que j’ai établi à partir des contenus de la formation. La personne retenue, Mme Isabelle Palazetti bénéficie de 12 années d’expérience professionnelle en tant que conductrice de ligne. Elle sait de quoi elle parle ! Elle a parfaitement su réaliser la prestation, soutenue par l’équipe de direction du centre. »

 

10 contrats de professionnalisation

Les 420 heures de formation prévues ont été réalisées entre le 19 février et le 13 avril 2018 avec un groupe de dix stagiaires, cinq envoyés par Manpower et cinq par l’agence Synergie, associée au projet à la demande de Jacquet 2000.

A l’issue, un bilan a été réalisé entre les formateurs de l’Afpa et de l’Ifria, les agences de travail temporaire impliquées dans le projet et Jacquet 2000. Les dix stagiaires poursuivent désormais leur formation sur leurs postes de travail au sein de Jacquet 2000 dans le cadre de leurs contrats de professionnalisation. Ils reviendront au centre Afpa de Migennes les quinze derniers jours de janvier 2019 pour une semaine de révision et une semaine de certification.

Ils devraient en sortir avec un Certificat de Compétences Professionnelles délivré par le Ministère du travail et un emploi chez Jacquet 2000 qui aura trouvé une réponse sur-mesure à ses besoins de personnel qualifié.